Blablaterama

Blablaterama

Retro


"Parler pour ne rien dire"


29/03/2014 0 Poster un commentaire

Les Mystères de l'Ouest : 9 avril 1967

Cette série met en scène les aventures de deux agents du United States Secret Service au service du président Ulysses S. Grant.
James T. West, homme d'action et Artemus Gordon, as du déguisement et des inventions anachroniques. Se déplaçant tantôt à cheval, tantôt dans leur luxueux train privé, ils affrontent des adversaires hors du commun (Docteur Miguelito Loveless, entre autres) dans tout l'Ouest américain.

Distribution :
Robert Conrad : James T. West
Ross Martin : Artemus Gordon
Michael Dunn : Dr Miguelito Loveless (1965-1968)
Richard Kiel : Voltaire (L'acolyte du docteur Loveless)
Roy Engel : Président Ulysses S. Grant
Judith McConnell : quelques apparitions.
source     

                                              

Cette série met en scène les aventures de deux agents du United States Secret Service au service du président Ulysses S. Grant.
James T. West, homme d'action et Artemus Gordon, as du déguisement et des inventions anachroniques. Se déplaçant tantôt à cheval, tantôt dans leur luxueux train privé, ils affrontent des adversaires hors du commun (Docteur Miguelito Loveless, entre autres) dans tout l'Ouest américain.

Distribution :
Robert Conrad : James T. West
Ross Martin : Artemus Gordon
Michael Dunn : Dr Miguelito Loveless (1965-1968)
Richard Kiel : Voltaire (L'acolyte du docteur Loveless)
Roy Engel : Président Ulysses S. Grant
Judith McConnell : quelques apparitions.
Read more at http://www.live2times.com/1967-les-mysteres-de-l-ouest-e--8992/#VxblpCV7wmIheaye.99

16/03/2014 0 Poster un commentaire

16 Mars 1968 : Massacre de Mỹ Lai

Le 16 mars 1968, les GI étatsuniens entraient dans le vil­lage viet­na­mien de My Lai, sus­pec­tant que des Vietnamiens du FLN s’y étaient réfu­giés. Un lieu­te­nant-colo­nel a alors ordonné à ses trou­pes de brûler les mai­sons, tuer le bétail, détruire les den­rées ali­men­tai­res, bou­cher les puits.

Les trou­pes amé­ri­cai­nes pénè­trè­rent dans le vil­lage et arri­vè­rent à le bou­cler tota­le­ment sans trou­ver un seul com­bat­tant viet­na­mien. Certaines per­son­nes civi­les ont essayé de s’enfuir en cou­rant, et même des femmes avec des enfants dans les bras, mais elles en furent empê­chées. Les sol­dats étatsuniens ont bien­tôt com­mencé à s’atta­quer à tout ce qui bou­geait, humains et ani­maux, avec des gre­na­des et des mitraillet­tes, aidés par des héli­co­ptè­res de combat.

Les sol­dats ont abattu des hommes non armés, des femmes, des enfants et des bébés. Des famil­les qui se ter­rent dans des huttes ou des bun­kers ont été tuées sans pitié. Ceux qui levaient haut les mains ont été également assas­si­nés. Ailleurs dans le vil­lage, d’autres atro­ci­tés étaient com­mi­ses sur des femmes qui ont été vic­ti­mes de viols col­lec­tifs. Des Vietnamiens qui se sont incli­nés pour saluer les Américains ont été battus à coups de poing et tor­tu­rés, matra­qués à coups de crosse de fusil, poi­gnar­dés à la baïon­nette. Certaines vic­ti­mes ont été muti­lées avec la signa­ture « Compagnie C » sculp­tée dans la poi­trine. C’était un véri­ta­ble car­nage et des corps étaient éparpillés à tra­vers tout le vil­lage de My Lai.

 

Le nom des 504 victimes


16/03/2014 0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :